Salon de l’immobilier : les acheteurs sont de retour

Se succédant au fil des mois, les salons immobiliers permettent non seulement aux professionnels du secteur d’aller à la rencontre d’éventuels clients mais également de prendre le pouls du marché. Le salon immobilier et habitat de Toulouse n’a pas fait exception à la règle. Après avoir ouvert ses portes trois jours durant, l’heure est désormais …

Prêt Immobilier
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Prêt Immobilier
  4. Salon de l’immobilier : les acheteurs sont de retour

Se succédant au fil des mois, les salons immobiliers permettent non seulement aux professionnels du secteur d’aller à la rencontre d’éventuels clients mais également de prendre le pouls du marché. Le salon immobilier et habitat de Toulouse n’a pas fait exception à la règle. Après avoir ouvert ses portes trois jours durant, l’heure est désormais venue, pour ses organisateurs, de dresser un premier bilan.

Les candidats à l’achat s’invitent au salon de l’immobilier

Après un vendredi relativement calme, Patrice Vassal, directeur général du Parc des expos, avait de quoi craindre le pire. C’était toutefois sans compter sur la présence de la SNPI (premier syndicat des professions immobilières) qui a su attirer les candidats à l’achat lors du dernier jour. Des acquéreurs potentiels (principalement primo-accédants et investisseurs) qui se sont donc pressés dans les travées du salon pour glaner de précieuses informations, notamment au sujet des dernières mesures gouvernementales (réforme du prêt à taux zéro, lancement du dispositif de défiscalisation Pinel). Sans occulter la « réelle baisse d’activité » dont souffre actuellement le marché, un agent immobilier présent sur place a toutefois eu la satisfaction d’observer ce que certains pourrait assimiler à un retour des acheteurs. « Il y a plus de gens sincèrement intéressés que de curieux », note-t-il ainsi.

Si l’édition 2013 avait su attirer près de 9000 visiteurs, le succès semble donc avoir été au rendez-vous cette année, Patrice Vassal tablant en effet sur une affluence de l’ordre de 12 000 visiteurs. Il faut dire que tout avait été fait pour mettre les candidats à l’achat dans les meilleures conditions possibles. Aux côtés des traditionnels services de restauration, les stands des promoteurs côtoyaient ceux des établissements bancaires afin de permettre la finalisation de bon nombre de projets immobiliers.

Immobilier : les professionnels privilégient les gros budgets

Néanmoins, force est de constater que tous n’ont pas trouvé chaussure à leur pied. Si les jeunes couples en quête d’un premier achat et les investisseurs souhaitant profiter des avantages d’un investissement locatif ont certes pu obtenir les informations qu’ils étaient venus glaner ou encore négocier leur taux de prêt immobilier, les professionnels du secteur semblent avoir quelque peu délaissé les visiteurs aux ambitions plus modestes. « J’avais une grande attente envers ce salon, je pensais y trouver bien plus de propositions concernant les salles de bains, En fait ce sont les couples au pouvoir d’achat beaucoup plus important que le mien qui sont visés », regrette une jeune propriétaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *