Un prêt immobilier en plus pour les primo-accédants

Face à l’inefficacité des dispositifs de soutien gouvernementaux comme le Prêt à Taux Zéro, les professionnels de l’immobilier s’organisent. Le groupe Guy Hoquet l’Immobilier qui réunit plus de 500 agences immobilières a décidé de filer un coup de pouce aux primo-accédants avec « l’Eté du Premier Achat ». Du 21 juin au 21 septembre 2012, …

Prêt Immobilier
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Prêt Immobilier
  4. Un prêt immobilier en plus pour les primo-accédants

Face à l’inefficacité des dispositifs de soutien gouvernementaux comme le Prêt à Taux Zéro, les professionnels de l’immobilier s’organisent. Le groupe Guy Hoquet l’Immobilier qui réunit plus de 500 agences immobilières a décidé de filer un coup de pouce aux primo-accédants avec « l’Eté du Premier Achat ».

Du 21 juin au 21 septembre 2012, le groupe mettra en place cette opération commerciale, en partenariat avec le Crédit Foncier. Les primo-accédants pourront emprunter jusqu’à 5 000 euros sur 10 ans à un taux de 0,75%. Cette aide est bien entendue soumise à conditions. Elle s’ajoute à un crédit immobilier qui doit être souscrit au Crédit Foncier.

Néanmoins, ce prêt supplémentaire présente plusieurs avantages. Contrairement au PTZ+ qui ne concerne plus que les logements neufs et certains logements anciens dans des conditions très spécifiques, l’offre de Guy Hoquet est valable pour l’achat de tous types de biens.

Ce prêt à l’habitat propose également deux assurances complémentaires. La première est une garantie revente qui prend en charge la moins-value si l’acquéreur vend son bien suite à un aléa de la vie comme un divorce, une perte d’emploi ou un décès accidentel.

La seconde concerne une garantie protection des équipements, qui couvre les défaillances des équipements électroménagers intégrés dans le bien ou achetés lors de l’acquisition. Petit bonus, les acquéreurs se verront également proposés des chèques de remboursement utilisables auprès de 70 grandes enseignes dédiées à l’habitat ou à la décoration.

Faute de baisse des prix de l’immobilier, ces avantages permettront à certains particuliers d’accéder enfin à la propriété. Selon le dernier baromètre Ifop-Guy Hoquet, 42% des Français ont déclaré ne pas avoir de projet immobilier à cause d’un manque de financement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *