Rachat de crédit : comment éviter le surendettement ?

Prêt immobilier, emprunt pour l’achat d’une voiture, crédit à la consommation, de nombreux ménages choisissent de contracter un prêt afin de pouvoir financer leurs projets. Bien que couramment utilisée, cette méthode lorsqu’elle est mal maîtrisée peut conduire les clients à la faillite. Pour limiter le taux d’endettement, certains choisissent alors le rachat de crédit. Explications.

Rachat de crédit
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Rachat de crédit
  4. Rachat de crédit : comment éviter le surendettement ?

Qu’est ce que le rachat de crédit ?

Le rachat de crédit est une solution qui permet de rassembler tous les prêts en cours d’un ménage, et de les faire racheter par un établissement de crédit afin d’en avoir qu’un seul. Cela permet de réduire les taux d’intérêt et donc les mensualités. Peuvent être rachetés, les prêts revolving ou immobiliers, les crédits auto-moto, travaux, les découverts bancaires ainsi que les dettes fiscales comme la taxe d’habitation ou l’impôt sur le revenu. Les dettes professionnelles ainsi que les retards de règlement URSSAF ou TVA ne sont en revanche pas concernés.

33% c’est le taux maximum autorisé au-delà duquel un ménage est considéré comme surendetté. En effet, si les dettes d’un foyer dépassent 33% de ses revenus, les organismes prêteurs refusent généralement d’accorder un crédit.

Le rachat de crédit permet d’adapter les mensualités au budget des ménages de sorte qu’ils évitent le surendettement. Mais il ne permet pas d’effacer la dette. En effet, réduire les mensualités implique un allongement de la durée globale de remboursement et donc un coût finalement plus élevé.

Et le surendettement ?

 

racaht-credit-eviter-surendettementLe surendettement est une procédure juridique qui a des conséquences sur la vie financière mais également sociale des ménages. En cas de surendettement, les dépenses sont minutieusement surveillées, il n’est pas possible de contracter de nouveaux crédits et le ménage fait l’objet d’un fichage au FICP (Fichier des incidents de remboursement de crédits aux particuliers). Le surendettement s’inscrit dans le cadre d’un plan de redressement qui peut durer entre 5 et 8 ans.

En 2017, on dénombrait 166 760 ménages surendettés pour un total de 7,2 milliards d’euros de dettes. Des chiffres en baisse continue depuis 2014.

Rachat de crédit : les avantages

Les ménages qui n’arrivent plus à gérer leurs échéances et craignent de ne pas parvenir à honorer leurs dettes peuvent faire appel à un courtier ou à un organisme spécialisé qui consentira, après étude du dossier et un délai minimum de 48h, à racheter leurs crédits en cours. Cette solution offre des intérêts :

  • Une seule mensualité, une gestion simplifiée
  • La réduction du remboursement mensuel bien que la durée totale pour rembourser soit plus longue
  • Un « reste à vivre » plus élevé qui permet de relever la tête et de ne pas se priver d’une vie sociale
  • Elle permet de prévenir le surendettement et donc de palier les éventuels coups durs : accident, panne…
  • Le ménage évite ainsi les incidents de paiements, les agios et les fichages bancaires
  • Dans la plupart des cas, les démarches et le montage du dossier de rachat de crédit sont gratuits

Vous souhaitez monter un dossier de rachat de crédit ? ne tardez pas. Réunissez au plus vite les justificatifs suivants : une copie de votre carte d’identité, un justificatif de domicile de moins de trois mois (électricité, gaz, téléphone), vos deux derniers avis d’imposition, vos trois derniers bulletins de salaire ou votre dernière liasse fiscale si vous êtes non salarié.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *