Le nombre de dossiers de surendettement est en baisse, sauf chez les plus modestes

La Banque de France a rendu son verdict : le nombre de dossiers de surendettement déposés ces derniers mois est en baisse. Qui plus est, les ménages ont davantage recours au rachat de crédit pour regrouper leurs prêts et éviter une situation critique. Reste que les ménages les plus fragiles et notamment les femmes à la tête d’une famille monoparentale sont les plus exposés.

Prêt Immobilier
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Prêt Immobilier
  4. Le nombre de dossiers de surendettement est en baisse, sauf chez les plus modestes

Le nombre de dossiers de surendettement en baisse depuis 7 ans

C’est une bonne nouvelle pour la santé financière des ménages français. Comme le confirme le dernier rapport de la Banque de France publié en septembre, le nombre de dossiers de surendettement est en baisse. Un phénomène constant depuis l’année 2012.

En 2019, 9 850 dossiers ont été déposés en septembre contre 9 882 en août. Plus globalement, 162 936 dossiers ont été remis en 2018 contre 180 936 un an plus tôt. Des statistiques qui posent toutefois questions tant le nombre de demandes recevables est lui aussi en baisse. Autrement dit, si le nombre de ménages surendettés se réduit au fil des ans, le nombre de personnes très fragiles semblent en revanche s’accentuer.

L’écart se creuse avec les ménages les plus fragiles

Selon la Banque de France, les personnes surendettées sont en premier lieu les publics déjà fragilisés par une situation familiale ou professionnelle précaire. En effet, les dossiers de personnes seules ou monoparentales se multiplient. Les femmes sont les plus touchées.

Enquête typologique 2018 sur le surendettement des ménages : « Dans 68 % des cas, le débiteur n’a pas de conjoint ou en est séparé ; 21,6 % des ménages surendettés sont des familles monoparentales, tandis que celles-ci représentent 8,7 % des ménages résidant en France ; plus d’une personne surendettée sur deux (…) fait partie d’un ménage vivant en dessous du seuil de pauvreté ».

Qu’est-ce qui cause le surendettement ?

causes-surendettement-credit-immobilier-consommation

Sans surprise, les crédits sont le principal facteur qui en péril le budget des ménages français, qu’il s’agisse de prêts immobiliers ou de crédits à la consommation. Mais depuis plusieurs mois, on assiste à une baisse du poids du crédit à la consommation dans la part de l’endettement. Une tendance que l’on pourrait expliquer par l’entrée en vigueur des lois Lagarde en 2010 et Hamon en 2014 qui ont contribué à durcir les conditions d’accès à ce type de crédits.

Pour tenter d’alléger leurs mensualités et éviter une situation de surendettement, nombreux sont par ailleurs les emprunteurs qui préfèrent recourir au rachat de crédit. Ce dispositif permet de regrouper toutes les mensualités des différents prêts contractés afin de faciliter la gestion et d’alléger le budget mensuel, quitte à devoir rembourser plus longtemps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *