Taux prêt immobilier août 2018

Prêt Immobilier
  1. Accueil
  2. Prêt Immobilier
  3. Historique des taux
  4. 2018
  5. Taux prêt immobilier août 2018

L'analyse du taux du mois de Août 2018

Mise à jour le 12/09/2018

Découvrez les meilleurs taux d’intérêt du moment région par région et par durée d’emprunt afin d’optimiser votre projet immobilier.

Taux excellent Taux très bon Taux bon
15 ans
20 ans
25 ans

Le taux du mois

Chaque mois nos experts indépendants décortiquent les variations des taux immobiliers et analysent les indicateurs qui font bouger le marché. Une clef pour avancer pas à pas et en toute confiance vers votre projet immobilier.
1
2
3

Taux sur 15 ans

Le «top région» du mois

Pour le quatrième mois consécutif, au mois d'août c'est encore une fois Sud-ouest qui arrive sur le haut du podium avec les taux annoncés les plus bas. En effet, les taux depuis le mois de Juillet ont encore baissés entre - 0,1 et -0,4 %. De fait, les personnes ayant un projet au sein de la région pourront prétendre à des taux sur 15 ans à 1,25 %, sur 20 ans à 1,45 % et sur 25 ans à 1,68 %. L'été semble donc être encore le bon moment pour démarrer de futurs projets !

Le «flop région» du mois

Au mois d'août et ce pour la deuxième fois cet été, c'est la région Sud-Est qui arrive en dernière position avec des taux plus élevés que sur l'ensemble du territoire. En effet, pour un emprunteur qui souhaite investir pour un projet sur 15 ans, il faudra tabler sur un taux de 0,93 %, sur une durée de 20 ans le taux atteindra 1,15 % et pour une durée de 25 ans il est estimé à 1,50 %. On reste encore sous la barre des 2 % ce qui, dans l'absolu, reste toutefois des taux corrects.

De manière globale, les taux restent sur la lancée du mois de Juillet sur l'ensemble du territoire, à savoir relativement bas. Toujours sous la barre des 2 %, cette tendance risque de se poursuivre dans les mois à venir, si vous avez des projets en cours, ce n'est donc pas le moment de les mettre de côté ! Les taux proposés sont souvent liés à plusieurs facteurs comme l'agence immobilière choisie, la nature de l'opération, le profil de l'emprunteur...cependant les banques, qui sont toujours en recherche de nouveaux clients pour développer leur fonds de commerce restent relativement souples quant à la décision sur les dossiers.