Taux prêt immobilier septembre 2018

Prêt Immobilier
  1. Accueil
  2. Prêt Immobilier
  3. Historique des taux
  4. 2018
  5. Taux prêt immobilier septembre 2018

L'analyse du taux du mois de Septembre 2018

Mise à jour le 13/09/2018

Découvrez les meilleurs taux d’intérêt du moment région par région et par durée d’emprunt afin d’optimiser votre projet immobilier.

Taux excellent Taux très bon Taux bon
15 ans
20 ans
25 ans

Le taux du mois

Chaque mois nos experts indépendants décortiquent les variations des taux immobiliers et analysent les indicateurs qui font bouger le marché. Une clef pour avancer pas à pas et en toute confiance vers votre projet immobilier.
1
2
3

Taux sur 15 ans

Le «top région» du mois

Ce mois-ci, c'est la région Rhône-Alpes qui se hisse sur la première marche du podium en proposant les taux les plus attractifs. Elle détrône ainsi la région Sud-ouest qui occupait cette place depuis 4 mois. Les personnes qui souhaitent se lancer dans l'immobilier dans la région Rhône-Alpes en septembre pourront ainsi négocier des taux d'intérêt moyens autour de 1,25 % pour un prêt sur 15 ans, de 1,45 % pour un crédit sur 20 ans et de 1,67 % dans le cadre d'un emprunt sur 25 ans. Des taux bien en dessous des 2 %. C'est donc le bon moment pour se décider à investir dans la région Rhône-Alpes.

Le «flop région» du mois

Pour le mois de septembre, c'est dans la région Est que l'on retrouve les taux immobilier les plus élevés. Elle est suivie de près par la région Ouest. Les personnes souhaitant investir dans la région Est pourront négocier des taux d'intérêts moyens de 1,27 % sur 15 ans, 1,48 % sur 20 ans et de 1,72 % sur 25 ans. Une position à relativiser ! En effet, même s'ils sont les plus élevés, les taux de la région Est restent bien en dessous de la barre des 2 % et nous n'observons qu'un écart de 2 à 5 centimes avec les taux les plus bas.

Habituellement, à cette période de l'année, les banques ont rempli leurs objectifs commerciaux. Mais cette année, avec la conjoncture actuelle, ce n'est pas le cas. Afin d'atteindre leurs objectifs, elles cherchent à attirer de nouveaux contrats et pour cela, elles n'hésitent pas à proposer des taux très bas. L'idée étant d'être plus attrayant que les concurrents. Toujours afin de séduire de nouveaux clients, les banques sont aussi plus souples avec certains profils, notamment les jeunes et les primo-accédants ayant des ressources modestes. Septembre 2018 est donc synonymes de belles opportunités. Une rentrée sous les meilleurs auspices pour les investisseurs.