Taux prêt immobilier avril 2018

Prêt Immobilier
  1. Accueil
  2. Prêt Immobilier
  3. Historique des taux
  4. 2018
  5. Taux prêt immobilier avril 2018

L'analyse du taux du mois d'Avril 2018

Mise à jour le 16/05/2018

Découvrez les meilleurs taux d’intérêt du moment région par région et par durée d’emprunt afin d’optimiser votre projet immobilier.

Taux excellent Taux très bon Taux bon
15 ans
20 ans
25 ans

Le taux du mois

Chaque mois nos experts indépendants décortiquent les variations des taux immobiliers et analysent les indicateurs qui font bouger le marché. Une clef pour avancer pas à pas et en toute confiance vers votre projet immobilier.
1
2
3

Taux sur 15 ans

Le «top région» du mois

Pour le troisième mois consécutif, la région Ouest conserve la première place de région la plus attractive pour investir. En effet, pour ce mois d'avril, c'est encore elle qui affiche les taux d'emprunt moyens les plus bas. De quoi aider les personnes qui envisageaient d'investir dans cette région à se décider. Ainsi, si elles réalisent un crédit sur 15 ans, elles pourront négocier des taux moyens autour 1,31 %. Dans le cadre d'un prêt sur 20 ans, elles peuvent espérer obtenir des taux moyens de 1,5 %. Enfin, si elles contractent un emprunt sur 25 ans, les taux moyens qu'elles pourront obtenir seront aux alentours de 1,72 %.

Le «flop région» du mois

Au mois d'avril, c'est la région Est qui arrive à la dernière place du classement. Pour le deuxième mois consécutif, c'est elle qui propose les taux immobiliers les plus élevés. Les taux immobiliers moyens se négocient autour de 1,38 % dans le cadre d'un prêt sur 15 ans, de 1,58 % pour un emprunt sur 20 ans et de 1,77 % pour un prêt d'une durée de 25 ans. Des taux qui repartent toutefois à la baisse. Mais que les personnes souhaitant investir dans cette région se rassure, bien qu'il s'agisse des taux les plus élevés, il n'y a cependant que 4 à 5 centimes d'écart avec les taux les plus bas.

Avec des taux moyens toujours exceptionnellement bas; 1,28 % sur 15 ans, 1,49 % sur 20 ans et 1,73 % sur 25 ans; la période reste idéale pour contracter un crédit immobilier. En effet, si certains établissements de prêts ont très légèrement augmenté leurs barèmes, la plupart n'y ont pas touché. La raison : le marché immobilier enregistre une baisse des demandes de financement de 16 % au premier trimestre 2018 par rapport à celui de 2017. De ce fait, les banques sont encore loin des ambitieux objectifs commerciaux fixés au début de l'année. Elles cherchent donc à attirer de nouveaux clients grâce à des taux remarquablement bas. Une situation qui devrait encore perdurer. Aucune tendance haussière ne semble se profiler dans les semaines à venir.