Taux prêt immobilier décembre 2018

Prêt Immobilier
  1. Accueil
  2. Prêt Immobilier
  3. Historique des taux
  4. 2018
  5. Taux prêt immobilier décembre 2018

L'analyse du taux du mois de Décembre 2018

Mise à jour le 15/11/2019

Découvrez les meilleurs taux d’intérêt du moment région par région et par durée d’emprunt afin d’optimiser votre projet immobilier.

Taux excellent Taux très bon Taux bon
15 ans
20 ans
25 ans

Le taux du mois

Chaque mois nos experts indépendants décortiquent les variations des taux immobiliers et analysent les indicateurs qui font bouger le marché. Une clef pour avancer pas à pas et en toute confiance vers votre projet immobilier.
1
2
3

Taux sur 15 ans

Le «top région» du mois

Bien qu'elle était la région affichant les plus mauvais taux immobiliers en novembre, la région Est affichent en décembre les taux moyens les plus attractifs. Ainsi les personnes souhaitant y acquérir un bien immobilier ce mois-ci pourront négocier des taux autour de 1,20 % pour un prêt sur 15 ans, 1,40 % pour un crédit sur 20 ans, et de 1,65 % pour un emprunt sur 25 ans. Elle est suivie de très prêt pas la région Rhône-Alpes qui affichent elle aussi des taux très attractifs, bien en dessous de la barre des 2 % et toujours à la baisse.

Le «flop région» du mois

Alors qu'elle était la région affichant les taux les plus bas le mois dernier, la région Nord chute sur la dernière marche du podium en ce mois de décembre. En effet, en plus d'être les plus élevés de toutes les régions françaises, les taux moyens de la région Nord affichent une tendance à la hausse. Ainsi, les investisseurs s'y verront proposer des taux de 1,4 % sur 15 ans contre 1,28 % en novembre, 1,62 % sur 20 ans contre 1,42 % le mois dernier, et 1,87 % sur 25 ans contre 1,66 % il y a un mois. Une hausse qu'il faut toutefois relativiser. Même s'ils ont augmenté, les taux immobiliers dans la région Nord restent bien en dessous de la barre des 2 %.

Des taux qui montent, des taux qui baissent. Il n'y a pas une tendance franche en ce mois de décembre. Une situation classique en fin d'année. En effet, certains établissements bancaires ayant atteint leurs objectifs se montrent moins agressifs, alors que d'autres tentent une dernière fois d'attirer de nouveaux clients en proposant des taux plus bas que chez les concurrents. Les quelques augmentations de taux ne signifient donc pas que les taux vont forcément repartir à la hausse dans les mois qui arrivent. Effectivement, les taux directeurs n'affichent aucun changement et sont toujours largement sous la barre des 1 % pour les OAT 10 ans qui servent de référence pour le calcul des taux d’intérêt du crédit immobilier. Il faudra attendre le début de l'année 2019 pour voir comment les taux immobilier vont évoluer.