Le meilleur taux immobilier du mois | Mars 2020 | Le-pret-immobilier.com

Prêt Immobilier
  1. Accueil
  2. Prêt Immobilier
  3. Historique des taux
  4. 2020
  5. Le meilleur taux immobilier du mois | Mars 2020 | Le-pret-immobilier.com

L'analyse du taux du mois de Mars 2020

Mise à jour le 15/05/2020

Découvrez les meilleurs taux d’intérêt du moment région par région et par durée d’emprunt afin d’optimiser votre projet immobilier.

Taux excellent Taux très bon Taux bon
15 ans
20 ans
25 ans

Le taux du mois

Chaque mois nos experts indépendants décortiquent les variations des taux immobiliers et analysent les indicateurs qui font bouger le marché. Une clef pour avancer pas à pas et en toute confiance vers votre projet immobilier.
1
2
3

Taux sur 15 ans

Le «top région» du mois

En mars, c'est la région Rhône-Alpes qui arrive en tête des régions où il fait bon emprunter. Elle affiche des taux stables par rapport au mois précédent pour toutes les durées de prêt. Les investisseurs pourront obtenir des taux moyens allant de 0,90 % sur 15 ans, à 1,05 % sur 20 ans et 1,35 % sur 25 ans. Les meilleurs profils pourront même se voir proposer des taux autour de 0,70 % pour un crédit sur 15 ans. Même les taux les plus élevés, 1,45 % sur 25 ans, restent bien en dessous du seuil des 2 %. C'est donc encore le bon moment pour investir dans la région ce mois-ci.

Le «flop région» du mois

Comme en février, c'est la région Est qui se classe en dernière position des régions les plus attractives. C'est une des rares régions à afficher quelques taux à la hausse. En effet, pour des emprunts sur 15 et 20 ans, les taux enregistrent une hausse de 0,05 % , passant ainsi respectivement à 0,95 % et 1,10 %. Dans le cadre d'un crédit sur 25 ans, les taux n'ont pas bougé en mars et affichent toujours 1,40 %. Malgré cette très légère hausse, les taux proposés dans la région Est demeurent très attractifs. Les investisseurs ne seront donc pas perdants s'ils décident de se lancer et achètent des biens immobiliers dans cette région.

L'épidémie de Coronavirus n'est pas sans conséquences sur l'économie mondiale. En effet, face aux nombreuses incertitudes concernant les marchés financiers, les investisseurs s'inquiètent et hésitent. Résultat, les bourses voient leurs cours chuter, les pays revoient leur croissance à la baisse... Les taux d'emprunt de l'État français n'ont jamais été aussi bas depuis 5 mois. Lundi 2 mars, ils sont même passés en négatif : -0,31 % pour les obligations assimilables du Trésor (OAT) sur 10 ans. Ces derniers servant de référence aux taux des crédits immobiliers, il y a fort à parier que les taux d'emprunt vont rester bas.